Monthly Archives: octobre 2014

Trombinoscope mongol

Bestiaire mongol

Into the wild Mongolia

Depuis notre départ en juin dernier, nous mesurons chaque jour notre chance et savourons notre bonheur de découvrir en route de nouveaux lieux, de nouveaux visages, de nouvelles saveurs… Ce sentiment n’a jamais été aussi fort qu’en Mongolie !

Cheveux au vent, au galop sur nos chevaux, au coeur des steppes, parmi les nomades, on se sent si libres et si proches de la nature. Non, nous ne nous sommes pas transformés en néo-hippies (bien que nous n’ayons rien contre eux), mais l’expérience a été tellement riche qu’il est difficile de ne pas en faire un récit exalté.

La palette de Russie !

tourists


Les sons


L’étrange harmonie de la scie jouée avec talent par unartiste de rue à St Petersbourg
Le slalom irrégulier du vent entre les roches et les arbres au abords du Lac Baïkal
Le ronron infini et relaxant du transsibérien
Le « voyage-voyage » chanté à tue-tête (et probablement faux) dans la voiture de notre hôte russe de Tobolsk (visiblement amateur de musique)


Les parfums


Les gaz d’échappement du centre ville de Moscou
Le fumé âcre des noodles-soup industrielles dans les wagons du train
L’humus de la forêt sibérienne

La palette de Géorgie !

tourists


Les sons


Les deux coups de klaxon systématiques pour prévenir d’un dépassement toujours limite sur la « 3ème file »
Les chants polyphoniques traditionnels de Svanétie (qui ressemblent étrangement aux chants corses)


Les parfums


Le souffre entêtant des anciens thermes de Zugdidi
La douce senteur de raisins lors des sessions lecture sous les vignes

Trombinoscope russe