Dis, comment tu voyages ?

panda_sketch

Si notre idéal de voyage laisse une grande place à l’inconnu et l’improvisation, nous souhaitons qu’il respecte des valeurs qui nous sont chères et sur lesquelles nous nous sommes entendus bien avant notre départ.

Un voyage lent, tranquille (slow travel)

Cette année, nous ne voulons surtout pas nous précipiter. Nous pensons que pour découvrir un pays, ses habitants, leurs cultures il faut prendre son temps ! Le temps de flâner, sentir, gouter, contempler, observer, discuter… Nous avons donc choisi de quitter progressivement l’Europe pour mieux suivre les évolutions culturelles, géographiques, religieuses. C’est naturellement que les transports terrestres (trains et bus) sont devenus nos moyens de prédilection pour nos déplacements. Nous ne pourrons pas faire l’économie de quelques vols en avion, mais nous allons tenter de les réduire au maximum…

Un voyage le plus respectueux possible de l’environnement

… d’autant que cela est cohérent avec notre souhait de voyager le plus « écologiquement » possible. 1 km en avion, c’est 10 fois plus de gaz à effet de serre que parcourir 1 km en TGV. Dans cette optique, nous allons compenser volontairement nos émissions carbone générées par nos déplacements. Si tout se passe bien, un compteur apparaitra donc prochainement sur le blog ! Au delà du transport, nous n’utilisons jamais de jetable (avec une exception notable pour les bouteilles d’eau, nous ne nous sommes pas résolus au gout acide de l’eau Micropur pour une année entière!), nous trions nos déchets dès que cela est possible, nous mangeons toujours local et la plupart du temps végétarien…

Un voyage solidaire

Pour nous deux, l’intérêt principal d’un voyage réside dans les rencontres que l’on y fait ! Nous espérons échanger avec un maximum de locaux (à ce titre, nos premières expériences en Roumanie et Turquie sont satisfaisantes), et ne pas faire uniquement la fête dans des auberges de jeunesse avec d’autres français ou des australiens foufous (même si on veut bien un peu de ça aussi!). Tout est toujours questions d’équilibre…

Il nous semble qu’un tourisme équilibré doit permettre à chacun, visiteur comme « visité » de trouver son compte. Qui dit solidaire, pour nous, dit prix juste ! Nous ne souhaitons pas voyager au rabais si cela implique un tourisme de masse qui dénature les paysages comme les relations avec les locaux. Nous préférons faire moins (moins longtemps, moins loin si nécessaire) mais de qualité (quitte à payer un peu plus cher) si les guides, les restaurateurs, vendeurs ambulants, musées… sont correctement rémunérés et que ce tourisme permette un réel développement, durable, de la région ou du pays.

La plupart du temps, nous parvenons à respecter ces principes en voyageant par nous même, sans intermédiaire. Cependant le recours à des agences est parfois nécessaire pour découvrir une région reculée ou réaliser une excursion atypique. Dans ce cas là, selon nous, la meilleure alternative consiste à solliciter des agences engagées, en cohérence avec nos principes (implantation et emploi local, prix juste, respect de l’environnement et de la culture…).

Nous avons donc conclu un partenariat (sans contrepartie financière) avec une agence de voyages responsables et solidaires basée à Tours (qu’Fg connait bien pour y avoir fait un stage de plusieurs mois lors de ses études) : Ekkö Voyage. En échange des contacts de ces partenaires locaux dans les pays que nous allons visiter, nous réaliserons des portraits des gérants et/ou guides des agences que nous rencontrerons sur notre chemin pour illustrer les offres d’Ekkö Voyage.

En conlusion, nous sommes heureux de nous être accordés cette année un peu en dehors des sentiers battus. Nous voulons prendre notre temps (celui qui nous manquait souvent ces dernières années à Paris), et le savourer.

Après un mois et demi de voyage, nous sentons déjà que nous évoluons dans nos réflexions sur nos vies. Nous sentons déjà l’importance non seulement de ce temps libre, si précieux, mais aussi de plus de simplicité (quand tout ce dont on a besoin matériellement tient dans un sac à dos de 10kg, on se rend compte à quel point on peut facilement encombrer inutilement nos maisons et nos esprits)… Nous comprenons aussi bien mieux à quel point nous faisons pleinement partis de cette somme d’individus différents qui composent le monde et à quel point nos actions ont une influence sur celui-ci (même à toute petite échelle).

 

  3 comments for “Dis, comment tu voyages ?

  1. Monmir
    7 août 2014 at 3:24

    Effectivement ce voyage marquera vos esprits a jamais les Z amis :)

    Vous avez la chance de pouvoir vivre et réaliser un de vos rêve… tout tant suivant vos valeurs de près ;)

    J’ai pas de mot^^… Bref je suis de tout cœur avec vous et Happy de vous savoir HAPPY dans votre aventure :)

    Bisous Bisous… Show must Go On :)

  2. frérot
    10 août 2014 at 2:24

    Blablabla ! C’est bien beau tout ça, mais,on veut des histoires marrantes, des anecdotes croustillantes !!! : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *