La palette de Géorgie !

tourists


Les sons


Les deux coups de klaxon systématiques pour prévenir d’un dépassement toujours limite sur la « 3ème file »
Les chants polyphoniques traditionnels de Svanétie (qui ressemblent étrangement aux chants corses)


Les parfums


Le souffre entêtant des anciens thermes de Zugdidi
La douce senteur de raisins lors des sessions lecture sous les vignes


Les panoramas


Le cirque de glacier tout autour de nous depuis l’église d’Ushguli
Les mirages de mer au loin derrière les vignes de Kakhétie
Le lac vert émeraude dans les lacets menant à Mestia
Tbilissi telle une carte postale dans les hauteurs au pied de Mother Georgia


Les belles rencontres


 Xenia, notre hôte, la gentille mamie au jardin soigné
Mustafa, le rastafari égyptien, vagabond depuis 1966
Mixo et Elijah, jeunes russo-géorgiens amateurs de tatouage et de vin maison
Paul, le chauffeur cultivé et distingué amateur de jazz de Khakétie


Les saveurs


Le brulant doucereux de la goulée de chacha
Le juteux du bouillon chaud lors de la première bouchée de kinkhali
Les tomates au vrai goût de tomates
Le sirupeux des bons vins rouges géorgiens


Les moyens de transport


 L’éternel, le casse-fessier, mais indispensable, marshrutka
Le drôle de téléphérique urbain de Tbilissi


Les mots


  გამარჯობა [gamarjoba] (Bonjour)
დიდი მადლობა [didi madloba] (Merci)
ჩაის  s გთხოვთ [chaï] [khvot] (un thé s’il vous plait)
ჩვენ უბრალოდ საფრანგეთი [Ch´ven ubralod sap´ranget´i] (Nous venons de France)
დიახ [diak] (Oui)
Tchutchu Chacha (Un petit peu- d’eau de vie – trop tard…)
არარის [araris] (Non)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *